Nathalie Elemento, sculptures à vivre.

« Déjà toute petite à l’école maternelle où mes dessins m’avaient attiré attention et compliments, j’ai voulu être artiste pour être aimée. Pour moi être artiste c’est être différent. Tu vois le monde différemment et tu fais semblant d’être intégré.  Ce que je considère comme ma première sculpture, c’était en 1990 à l’Institut des Hautes Etudes,Lire la suite « Nathalie Elemento, sculptures à vivre. »

Gaëlle Chotard, les fils de la vie.

« J’ai toujours été plongée dans un univers de création.  Mes deux parents sont artistes et en plus nous vivions dans un vaste endroit assez reculé dans le Sud de la France, près de Montpellier : il y avait la nature et une grande liberté. J’ai décidé assez rapidement à l’âge de 4 ou 5 ans,Lire la suite « Gaëlle Chotard, les fils de la vie. »

Min Jung-Yeon, l’art de la réconciliation.

First written in french, english version is following. Etre artiste ce n’était pas une décision, j’ai une activité créative quotidienne depuis que je suis toute petite. Je ne me suis même pas posée la question de devenir autre chose, c’était dans les veines. Après je dirais que ma première oeuvre remonte à 2003, quand j’étais enLire la suite « Min Jung-Yeon, l’art de la réconciliation. »