Mingjun Luo, entre Chine et Europe, transcodage et liberté.

« Petite j’étais assez douée pour le dessin, donc vers 10-12 ans, j’ai décidé de rentrer dans le groupe des Beaux-Arts, j’y ai eu un professeur très sérieux, son but était de nous préparer à nous faire rentrer à l’Académie, c’est à ce moment là que j’ai compris qu’on pouvait devenir artiste comme métier et c’estLire la suite « Mingjun Luo, entre Chine et Europe, transcodage et liberté. »

Michael Günzburger, les traces du vivant

« J’ai décidé de devenir artiste. Pour cela, il y a eu deux moments clé dans ma vie. Je me souviens encore très bien de la sensation éprouvée à environ 3 ans, quand j’ai fait un dessin de locomotive et que j’ai été très content parce que ça sonnait juste, avec les proportions et que çaLire la suite « Michael Günzburger, les traces du vivant »

Rudy Decelière, l’art des installations sonores.

« Je suis entré à l’école d’arts Visuels de Genève (l’actuelle HEAD) avec l’idée de faire de la vidéo et du son. Au cours de la première année, je ne me suis pas entendu avec les profs autour du travail vidéo, alors je me suis focalisé sur le son, j’expérimentais dans les espaces de l’école, j’yLire la suite « Rudy Decelière, l’art des installations sonores. »