Vincent Mauger, entre espaces virtuels et réels

« Je savais que j’avais envie de faire les Beaux-Arts, sans qu’il y ait eu de réel élément déclencheur, c’est venu au fur et à mesure, car le reste ne m’enthousiasmait pas. Les cours m’ennuyaient, je dessinais pendant la classe. Au lycée, on mettait en place des « interruptions humoristiques » pendant les cours, comme par exemple surélever laLire la suite « Vincent Mauger, entre espaces virtuels et réels »