Abraham Poincheval, l’art du confinement primordial

«J’ai fait les Beaux-Arts, en fait je n’avais pas trop le choix. Enfant je vivais dans une communauté sur une île, mes parents étaient musiciens, j’avais beaucoup de mal avec les institutions. Etudiant, j’ai eu la chance d’être invité en résidence au centre d’art de Kerguéhennec alors dirigé par Denys Zacharopoulos qui était en trainLire la suite « Abraham Poincheval, l’art du confinement primordial »